Les Couronnes Céramiques

Lorsque la carie atteint la pulpe (partie vivante de la dent, contenant le nerf et les vaisseaux sanguins), la dent doit alors être dévitalisée.

Le nettoyage d’un tissu carieux volumineux ainsi que la préparation de la dent pour accéder correctement aux racines créent un trou très profond et très large.

Les parois sont alors très affaiblies et le collage ne suffira souvent pas à les protéger d’une éventuelle fracture. Dans ces situations, il faut :

  • chercher une rétention forte. C’est le rôle de l’inlay-core, qui s’ancre dans une ou plusieurs racines.
  • cercler la dent sur toute sa périphérie ; c’est la couronne. La structure, ainsi sertie et consolidée, présente beaucoup moins de risque de se fracturer.

Est-ce que ça se voit ?
C’est quasiment invisible. La teinte des propres dents du patient est prise par le chirurgien-dentiste ou le
prothésiste. La couronne prothétique sera conçue selon les critères enregistrés pour s’intégrer au mieux
aux dents voisines.

Une Couronne Céramo-Métallique

est ainsi qualifiée car une armature métallique permet de renforcer la structure, mais celle-ci est totalement recouverte par la céramique cosmétique.

couronnes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Couronnes Céramo-Céramiques

Tout particulièrement recommandées dans le secteur antérieur (incisives, canines et prémolaires), elles permettent d’obtenir des dents plus lumineuses et plus esthétiques au niveau du joint gingival (pas de liseré grisâtre)

photo cccphoto ccc 2

 

 

 

ccc ccm